Conseils

3 modes d’isolation des murs extérieurs

On estime qu’en Flandres :

- un million de logements disposent d’une façade sans murs creux. C’est le cas pour la majorité des logements datant d’avant 1960.
- un million de logements disposent d’une façade avec murs creux mais sans isolation. Le vide sert essentiellement à chasser l’humidité de l’habitation. C’est le cas dans un grand nombre de logements, dont une grande partie de maisons individuelles. Il s’agissait en effet de la principale tendance en matière de logements à partir des années 1960.

L’isolation des murs extérieurs apporte donc des avantages non négligeables.

 

Les murs peuvent être isolés de 3 manières :

 

1. De l’intérieur : l’inconvénient réside dans la perte de place. Les ponts thermiques au niveau du sol et du plafond restent également présents.
2. Par injection dans les creux : l’injection dans les creux n’est pas toujours possible et l’épaisseur d’isolation reste limitée à l’épaisseur de creux disponible.
3. De l'extérieur: il s’agit de la meilleure solution, elle permet en effet de supprimer tous les ponts thermiques, elle n’est pas synonyme de perte d’espace à l’intérieur et elle vous permet de déterminer l’épaisseur d’isolation.

Les solutions E-Brick et E-Board de Vandersanden associent les avantages de l’isolation des murs extérieurs à une façade extérieure esthétique.